Montevideo, capitale de l’Uruguay.
Ville qui semble s’être figée au détour des années 50 du siècle dernier.
Quelques gratte-ciels un peu démodés, impressionnants.
Un vieux quartier avec des camelots qui vendent des produits artisanaux
provenant de toute l’Amérique du Sud.
Un port immense où je prendrai le bateau pour Buenos Aires.
(3 heures pour traverser le Rio de la Plata qui est l’embouchure du Rio Uruguay
et du Rio Parana que j’ai précédemment cotoyé près des chutes d’Iguaçu…)
Le Marché du Port est assez typique, j’y ai déjeuné au « Bar de l’Amitié ».
On est assis sur des tabourets hauts en face d’un feu de bois sur lequel le cuisinier
fait griller de beaux morceaux de viande qui est délicieuse et peu chère.
Même le manuel de conversation Espagnol-Français que j’achète date des années 60 !

MontBAPA_017
Palacio Salvo

MontBAPA_018
Le Général José Artigas – Place de l’Indépendance

MontBAPA_034
Viandes ou poissons sur les feux de bois

MontBAPA_043
Récupération de tout ce qui peut rapporter quelques pesos...

MontBAPA_047
Le bateau de la compagnie « Buquebus » à destination de Buenos Aires.