J’arrive à l’hôtel vers 7h du matin après une nuit presque sans sommeil.
Là, je vais dormir 1 heure, je prends mon petit déjeuner et je prends un bus pour le « Parque Nacional do Iguaçu »  où se trouve la rivière Iguaçu qui s’étend en largeur sur plusieurs km avec une douzaine de chutes spectaculaires avec différents débits, jusqu’à la « Gorge du Diable » où s’écoule une masse énorme d’eau dans un jaillissement de brume et de vapeur d’eau accompagné d’un
vacarme assourdissant !

Il y a un chemin aménagé qui domine la rivière avec différents points de vue sur les chutes.
Le spectacle est vraiment exceptionnel. Il y a un peu de monde, mais on peut trouver des endroits plus isolés qui permettent de jouir encore davantage du spectacle.

Je vais ensuite passer l’après-midi avec un guide brésilien qui m’emmène faire une marche d’une dizaine de km à travers la forêt qui borde la rivière. Nous suivons des sentiers au milieu d’une végétation luxuriante avec plein de variétés d’arbres et de plantes dont j’essaie avec plus ou moins de succès de me rappeler les noms. Il y a de gros lézards qui détalent à notre approche et des centaines de papillons de toutes les couleurs.
Nous faisons une halte dans un observatoire situé à 10 mètres de hauteur au bord du lac des alligators pour admirer le paysage alentour (Les grands arbres de la forêt dans lesquels se nichent des milliers d’oiseaux dont on peut entendre les chants, les abords de la rivière où l’on peut voir des cormorans et des aigrettes, et au loin les chutes que l’on peut deviner). Je vais ensuite naviguer pendant plus d’une heure sur l’Iguaçu qui à cet endroit est très large à bord d’un bateau propulsé par 2 énormes moteurs, à un peu près 1 km en amont des chutes. On va longer le bord de la forêt qui s’étend des 2 côtés de la rivière, faire le tour de petites îles, et ainsi encore mieux apprécier la richesse de cette forêt sub-tropicale.

Igua_u1_026
Ma première vue sur les chutes
Igua_u1_076
La "Gorge du Diable"
Igua_u1_084
La "Chute Floriano"